Mars 2022 – 4 séances de soins psychologiques à distance gratuites pour les indépendants francophones

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

La crise de la Covid-19 et les intempéries de l’été 2021 ont eu un impact important sur la santé mentale des indépendants. Certains ont été contraints de fermer leur établissement ou leur entreprise alors que l’intégralité de leurs revenus repose sur leur activité. A l’heure du déconfinement et de la reconstruction, une large majorité des indépendants subissent encore les conséquences désastreuses de ces événements.

Qui plus est, leur santé mentale était déjà fragilisée bien avant la crise sanitaire. « Face aux difficultés administratives et/ou financières, à la charge de travail ou encore à la pression de certains clients, la détresse est grande au sein de ces travailleurs. Selon les derniers chiffres, un indépendant se suicide tous les trois jours en Belgique. Il était donc essentiel pour « Un pass dans l’impasse » de leur offrir un soutien », témoigne Thomas Thirion, Administrateur Délégué de l’ASBL « Un pass dans l’impasse ».

Afin d’éviter des situations de mal-être voire d’état suicidaire, le « Dispositif de soutien psychologique pour indépendants en détresse » de l’ASBL « Un pass dans l’impasse » offre un soutien psychologique spécifiquement destiné aux indépendants francophones. Cette démarche proactive et préventive est soutenue par la Ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, et la Fondation Pulse.

En pratique, tous les indépendants francophones en souffrance ont accès à une ligne d’assistance téléphonique 0800/300.25. Cette ligne est entièrement gratuite et accessible du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Les indépendants sont accueillis par des psychologues de « Un pass dans l’impasse ». Ceux-ci proposeront, aux indépendants francophones qui le souhaitent, jusqu’à 4 séances de soins psychologiques gratuites par téléphone ou en visioconférence avec un psychologue de l’ASBL. En fonction de la demande, une orientation sera proposée grâce à un réseau solide de structures d’aide.

« Un pass dans l’impasse » met également en place un réseau de sentinelles pour les indépendants en détresse. Toutes les personnes en contact avec un indépendant (les juges des tribunaux de l’entreprise et des chambres de commerce, les comptables, les banques, les comptables, les dispensateurs de soins, les caisses d’assurances sociales…) seront sollicitées dans les prochaines semaines pour intégrer ce réseau. 411 sentinelles sont déjà actives sur les territoires wallons et bruxellois.

Mais, qu’est-ce qu’une sentinelle ? « C’est toute personne volontaire en contact régulier avec des indépendants qui est sensibilisée gratuitement par l’ASBL « Un pass dans l’impasse » à détecter la détresse. Confrontée à une telle situation, elle est alors apte à déclencher une alerte via un formulaire en ligne. L’ASBL recontacte la personne en détresse, afin d’évaluer la détresse psychique et de proposer un soutien (jusqu’à 4 séances par téléphone et/ou visioconférence) et ses modalités », explique Thomas Thrion. « La sentinelle joue donc un rôle de relais entre cet indépendant et une prise en charge adaptée à ses besoins par l’ASBL, sur base de l’accord de la personne identifiée comme nécessitant une aide ».

Découvrez le dispositif de soutien psychologique pour indépendants en détresse d’Un pass dans l’impasse en vidéo : https://youtu.be/FsKZH2xSQgE

Contacts presse

Alison VERLAET, Chargée de communication

0476/70.20.31

alison.verlaet@un-pass.be

Thomas THIRION, Administrateur Délégué

0495/99.13.38

thomas.thirion@un-pass.be